BD

Corps de pierre

Corps de pierre est un comic book de Joe Casey et Charlie Adlard aux éditions Delcourt (traduction de Nick Meylaender). Le dessinateur est surtout connu en France pour son travail sur la série de zombies Walking Dead (écrite par Robert Kirkman). Vétéran des comics américains, Joe Casey n’écrit pas ici sa première histoire avec l’artiste anglais. Ensemble, ils ont déjà pondu l’intriguant Codeflesh.

Écrire pour faire rire

Depuis la fin de l’année dernière, je me suis lancé dans un nouveau type d’exercice : le gag en une page. Au début, c’était pas évident. Mais il fallait bien que la BD « Banc de touche » soit prête avant la Coupe du Monde de Football donc j’ai dû apprendre à écrire des blagues.

Et si Superman tournait mal ?

Et si Superman tournait vraiment mal ? Et s’il tuait un par un ses petits copains de la Ligue de Justice ? Et aussi leurs familles ? Et s’il faisait disparaître un pays sous les flots ? Ce serait pas joli à voir. Mais en bon voyeurs que nous sommes, maintenant que l’idée est là, la curiosité nous pousse à continuer sur cette voie.

Super-héros : anges de la mythologie urbaine

J’ai récemment animé au Scriptorial du Mont Saint-Michel une conférence intitulée « super-héros : anges de la mythologie urbaine ». Pour cela, je me suis appuyé sur les travaux de mes collègues Jérôme Wicky et Alex Nikolavitch. Tous les deux ont étudié les rapports étroits liant comics américains, religion et mythes. Nous aurons l’occasion d’en reparler dans l’année.

Le retour d'Homicron ?

Extra-terrestre de la planète Alpha, Homicron se transforme en être d’énergie pour explorer le cosmos.Alors qu’il visite notre secteur spatial, il sauve la navette Apollo 19, en perdition. Lorsque Ted White, membre de l’équipage, meurt d’un arrêt cardiaque, Homicron prend possession du corps de l’astronaute. Ce faisant, il conserve tous les souvenirs de ce dernier.

Dessinez vos premiers comics !

Je viens de lire « Dessinez vos premiers comics » par le dessinateur américain (d’origine vietnamienne) Tom NGUYEN. Bien qu’étant scénariste et ne souhaitant nullement faire de progrès dans l’art de crayonner une bande dessinée, j’ai été emballé par cet ouvrage, au point d’en parler ici.

STAN LEE : l’homme qui racontait les super-héros

Issu d’un milieu relativement défavorisé, le futur Stan Lee n’a que peu de moyens. Il s’évade en lisant des pulps. Il apprécie notamment des écrivains tels que Sir Arthur Conan Doyle, Egar R. Burroughs ou encore Mark Twain. Dès qu’il a 25 cents de côté, il en profite pour aller au cinéma voir ses vedettes préférées : Errol Flynn et Roy Rogers. Il lit aussi Shakespeare car il apprécie le rythme des mots. Il s’en souviendra d’ailleurs plus tard lorsqu’il empruntera ce style pour faire parler Thor ou le Surfeur d’Argent. En attendant, Stanley Lieber est élève dans un lycée du Bronx, le même qu’ont fréquenté Bob Kane ou Bill Finger, illustres créateurs de Batman et du Joker, quelques années auparavant.

Stan Lee : l'homme, la légende

Stan Lee and the Rise and Fall of the American Comic Book, de Jordan Raphael et Tom Spurgeon, est une biographie du scénariste de comics le plus célèbre du monde.

Concevoir et réaliser une BD (du script à l'album)

L’auteur y aborde des notions de bases indispensables à la création d’une BD. Ou d’un comic book, en l’occurrence. En dehors des points évidents, Mike Chinn propose quand même quelques conseils utiles.