The Hello Bar is a simple web toolbar that engages users and communicates a call to action.

Débordé

Edmond Tourriol traducteur de Green Lantern

Je suis débordé. Ouais. C’est pour ça que je prends le temps d’écrire un article sur ce blog. Le premier depuis… 2012 ?? La vache… Cinq ans. Cinq ans que ma vie est partie dans un délire de boulot qui ne s’arrête jamais. J’aurais bien tort de me plaindre. J’ai connu des périodes qui souriaient moins.

Share

Le héros aux mille-et-un visages

J’ai récemment commencé la traduction du deuxième tome des nouvelles aventures de la Ligue de Justice (DC Comics / Urban Comics pour la VF).

Dans ce nouvel arc d’histoire, le scénariste Geoff Johns lance la carrière d’un ennemi de la Ligue. Selon ses propres termes, « The Villain’s Journey introduit un nouvel adversaire de l’équipe et renverse complètement notre point de vue sur “l’odyssée du héros”. On étudie les origines du méchant. Comment il devient ce méchant. C’est un reflet plus sombre de cette histoire qui est au cœur de cette aventure de la Justice League. »

L’odyssée du héros ? Oui, c’est le processus narratif qui est lui-même au cœur de l’ouvrage de Joseph Campbell : le Héros aux mille-et-un visages. L’an dernier, j’ai tenté de le lire en VO. J’ai renoncé en cours de route. Trop aride. J’étudierai plus tard d’autres ouvrages de gens qui ont eux-mêmes étudiés son travail et l’ont régurgité à l’usage des écriveurs d’histoires.

En attendant, voici un petit résumé de cette odyssée héroïque mythique, en douze points.

Share

Moi, député… (air connu)

J’aime beaucoup les films qui mettent en vedette Will Ferrell. Pas juste parce que je me fends la gueule. Prenez-moi pour un dingue mais j’ai trouvé Semi-pro aussi émouvant que désopilant.

Bon. Je viens de voir la bande annonce de son prochain flim qui s’annonce déjà meilleur que Le Monde Perdu (en fait, la bande annonce est plus drôle que le film tout entier).

Share

Mes histoires ou celles des autres ?

Banc de touche

En décembre 2011, les éditions Kantik ont mis la clé sous la porte. Au-delà des droits d’auteurs impayés (le premier tome de la série Banc de Touche avait bien cartonné), la conséquence la plus dramatique pour ma carrière a été que tous mes contrats sont tombés à l’eau. Mes contrats de scénariste.

Pas de suite pour Urban Rivals. Pas de spécial PSG ou Euro 2012 pour Banc de Touche. Pas de deuxième tome pour Morsures. Bref, tout ce que j’avais prévu comme activité scénaristique pour 2012 a été annulé.

Share

Joyeux Noël !

Ben Basso, artiste vedette du studio MAKMA, a réalisé cette superbe carte que je me dois de partager avec vous.

Joyeux Noël !!

Share

Prix “Bullimic” de la BD d’humour pour “Banc de Touche”

BD Banc de Touche "spéciale O.M."

La série BD parodique “Banc de touche” sera récompensée demain du Prix “Bullimic” de la BD d’humour du festival “Bidart en Rires”.

Je représenterai mes collègues Dan Fernandes, Albert Carreres et Javi Chaler pour recevoir ce titre honorifique. Pour fêter l’évenement, je serai en dédicace à la médiathèque de Bidart samedi matin pour “Banc de Touche” (tomes 1 et 2 + hors-série “Marseille”). J’en profiterai également pour signer “La France de Tout en Bas”.

Share

Entretiens avec un Tourriol

Depuis la sortie de Banc de Touche à l’été 2010, j’ai été régulièrement sollicité pour différents entretiens, notamment sur internet. Je vous invite à cliquer sur les liens ci-dessous pour découvrir ce que j’ai pu raconter à mes différents interlocuteurs, tantôt sur le métier de traducteur de comics, tantôt sur le métier de scénariste de BD, tantôt sur le studio MAKMA.

Share

Existence 2.0 / 3.0 : rien de tel qu’une bonne mort pour changer sa vie

Existence 2.0 : de quoi ça parle ? En gros, un scientifique qui bosse sur un projet gouvernemental top-secret de transfert de conscience (d’un cerveau à un autre) se fait assassiner. Sauf que bien sûr, il est tellement fort qu’il a le temps de changer de corps au moment de sa mort. Il se retrouve dans le corps d’athlète de son assassin et en profite pour se payer du bon temps. Tout baigne pour lui, sauf que, dans son ancienne vie, il avait une famille. Et il a beau être mort, il ne peut pas rester insensible face à l’enlèvement de sa fille !

Share

Les Chroniques de Walking Dead

Après avoir adapté le quatorzième tome de Walking Dead pour Delcourt, j’ai également traduit deux autres ouvrages pour cet éditeur, en rapport avec la licence à succès de Robert Kirkman.

Tout d’abord : « The Walking Dead Covers » qui sera publié en France sous le titre « Walking Dead Art Book ». Puis, « The Walking Dead Chronicles » dont le titre « VF » (façon de parler) sera quant à lui « Walking Dead Making Of ».

Ces deux bouquins sont vraiment passionnants. Le premier fait la part belle à l’illustration, forcément. Il compile les 48 premières couvertures des épisodes américains de la série, ainsi que celles des recueils en tous genres : Trade Paperback, Hardcovers et autres Compendium.

Pour chaque illustration – chaque œuvre d’art – l’auteur vient resituer sa création dans son contexte : dans quelles conditions telle ou telle couverture a-t-elle été réalisée ? Pourquoi ? Y avait-il un thème dominant ? Qu’est-ce qu’il a fallu changer ? Qu’est-ce qui devait rester mystérieux pour ne pas dévoiler la surprise à l’intérieur des pages, etc.

Share

Wolf-Man : le loup-garou de Robert Kirkman

Je viens de terminer la relecture (pour correction) du premier tome VF de Wolf-Man, le comic book de Robert Kirkman et Jason Howard chez Image Comics. Initialement publiée par Merluche Comics, la BD sera rééditée chez Glénat dans un nouveau label dirigé (comme Merluche) par mon ami Thomas Rivière.

Bien entendu, l’éditeur grenoblois ne va pas s’arrêter en si bon chemin et le tome 2 est déjà programmé. Si je n’ai pas signé la traduction du premier volume, je serai bel et bien au rendez-vous de ce deuxième tome pour adapter les dialogues de mon scénariste favori : Kirkman (Walking Dead, Invincible, Brit… que je traduis déjà aux éditions Delcourt, haha) !

Alors, Wolf-Man, est-ce que c’est bien ?

Share