The Hello Bar is a simple web toolbar that engages users and communicates a call to action.

Comment écrire une planche BD ?

Comment doit-on écrire un scénario de bande dessinée ? Comment doit-on présenter un script BD ? Sous quel format ? Y a-t-il des règles pour rédiger un scénario de BD ? Eh bien, si vous me demandez, je dirai oui… et non.

Scénario, dessin crayonné, encrage, etc.

Oui, il y a plein de règles, plein de méthodes… mais non parce qu’en réalité, il n’y a pas de méthode officielle. Il n’existe pas *la* méthode pour écrire un scénario de BD. Prenez dix scénaristes de BD, vous aurez dix façons d’écrire une BD.

Une bande dessinée n’est pas une série TV ou un film. On est tous allés au cinéma. On a tous regardé des séries à la télévision. Quand on se raconte des histoires, les images bougent. On entend la voix des personnages. On entend leurs pas sur le gravier. Mais une BD ne fonctionne pas comme une œuvre audiovisuelle. Le plus dur, par rapport à la TV, c’est de penser en cases *figées*. Une case, c’est une photo. C’est un premier plan, un arrière plan. Une action. Ce n’est pas une séquence. Une séquence, c’est plusieurs cases.

Le scénariste a le droit d’être ultra directif en précisant la taille et la position de chaque case, la manière dont elles s’enchaînent. Dont elles se superposent, même, pourquoi pas. Il peux aussi appliquer la méthode “1 paragraphe = 1 case”. Et sauter une ligne entre chaque case.

Le plus important pour l’auteur de BD, c’est d’être capable de visualiser la “photo” de la scène à son niveau. Si le scénariste demande un truc que lui-même ne visualise pas, c’est sans doute que c’est impossible à dessiner en une seule case. Attention donc à la surcharge.

Concernant les détails, je suis d’avis d’en mettre le plus possible en précisant bien ce qui est indispensable et ce qui est facultatif. Parfois, selon ses choix artistiques, le dessinateur peut être forcé de trancher dans le vif et de faire passer quelques détails à la trappe. Le scénariste doit veiller à ce que les indices qu’il pose pour la suite de l’histoire restent bien “à l’écran” (genre, si je prévois de tuer quelqu’un avec un tisonnier, il faut que le tisonnier soit bien présent sur la scène “au coin du feu” que j’ai commandée en intro).

Pour les scènes d’action, on peut aussi s’en remettre au choix graphiques du dessinateur. Il saura très bien comment amener du dynamisme dans une action de bagarre, par exemple. Son découpage devra rendre compte de l’ambiance. Une écriture trop appuyée risque d’alourdir son propos. Il sera moins imaginatif dans ses plans s’il doit se plier à des demandes pas forcément utiles.

Bref : le scénariste doit juger de ce qui est capital dans sa planche et insister dessus. Ensuite, il doit proposer un maximum de pistes pour compléter son squelette. Enfin, il doit assurer le “contrôle qualité” en validant étape par étape la progression d’une planche : story-board, crayonné, encrage, lettrage, couleur.

L’avantage de faire le lettrage après les dessins, c’est que ça permet une sorte de post-production dans laquelle l’auteur peut modifier à volonté les dialogues de ses personnages, sans se soucier de la synchronisation du texte avec les mouvements de lèvres. Il faut tout de même veiller au positionnement et à l’encombrement des bulles mais ça laisse tout de même beaucoup de liberté et beaucoup de possibilités.

___________________________________________

Mise à jour : j‘aborde la question de l‘écriture d’une planche BD d’humour ici : http://tourriol.wordpress.com/2010/06/14/ecrire-pour-faire-rire/

DeliciousBookmark/FavoritesDiggEmailEvernoteLinkedInPrintShare
You can leave a response, or trackback from your own site.

55 Responses to “Comment écrire une planche BD ?”

  1. Noisybear says:

    je suis en train de réaliser une BD pour un book (que faut-il pas faire pour reprendre ses études) et ça me rassure tout ce que tu viens d’écrire !!

    d’ailleurs si avant cette présentation tu veux y jeter un coup d’oeil je ne serais pas contre :D

  2. Noisybear says:

    ah et après je m’attèle au pitch de Bayou Girl :D

  3. Ouais, envoie-moi des .jpg et ton phone, je te dirai ce que j’en pense.

  4. Bree says:

    Salut Ed,

    Je viens d’aller voir ma boite mail et je ne vois rien, ni en spam, ni en message et je n’ai aucun filtre particulier oO

    Bon on se retente le coup pour se trouver un moment ^^

    Thom

  5. Je t’ai renvoyé mon e-mail de la dernière fois sur ta BAL Gmail. Si t’as rien, envoie-moi un e-mail à ton tour, stp…

  6. Cedric says:

    Je dois me sentir visé ? ;)

  7. Héhé… j’aime bien recycler mes écrits.

  8. Noisybear says:

    ça y est Ed, je t’ai envoyé mes JPEG !

  9. Mouhamadou Fall et Mamadou Faye says:

    Mon ami et moi sommes entrain d’écrire une BD du genre Manga. ET nous voulu juste écrire l’histoire. Nous sommes trés jeune et c’est qui nous caractérise. Et pour ne pas mélanger les pinceaux on demande votre aide. Merci

  10. Salut M&M, posez-moi vos questions, j’essaierai de vous répondre ici !

  11. frednati says:

    bjr, souhaitant réaliser une bd j’aimerais connaitre le format des planches à présenter à un éditeur. A2, A4, format raisin?

  12. frednati says:

    Pour effectuer un e oeuvre en noire et blanc, suis je condamné à la plume et à l’encre de chine?
    Existe t’il d’autres outils (feutres, feutres pinceaux, marqueur, etc.)?

  13. frednati says:

    Doit on presenter un recit ne depassant pas 46 planches?

  14. Frednati : pour l’éditeur, envoie des photocopies A4.

    Pour le noir et blanc, utilise n’importe quel instrument capable de laisser des traces sur une feuille blanche (bout de charbon, tâche de sang, fourmi écrasée, encre de Chine, etc.).

    Tu présentes ce que tu veux, du moment que ça rentre dans le cadre de ce que publie habituellement l’éditeur que tu démarches.

  15. [...] or une page BD est avant tout un élément visuel. Je passe donc beaucoup de temps à composer une page, avec un point d’ancrage autour duquel s’articule le récit. D’où le parti pris [...]

  16. aureliatirmant says:

    j’adore la BD même plus que cela ( c’est même mon sujet de mémoire :D) et en ce moment je suis sur des planches “inédites” en préparation peut être d’une BD … au départ parties de rien mais au final je pensE essayer de faire qqc de sympa :) !

    Le dessin, le graphisme, c’est ma passion, et je ne saurais m’en passer ^^ !

  17. C’est quoi, l’intitulé de ton mémoire, exactement ?

  18. aureliatirmant says:

    “La Bande Dessinée et l’univers muséal: deux mondes que tout sépare?”

    ou Quand la Bd attaque le musée!

    Propos basé sur un évènement majeur: l’exposition
    “le Petit Dessein” du Musée du Louvre

  19. Pas mal. C’est pour aller avec quel diplôme, ce mémoire ?

  20. aureliatirmant says:

    Master 1 Management de la Culture, des Arts et du Patrimoine, spécialité Arts, Spectacle Vivant et Action Culturelle à Angers (UCO). http://www.uco.fr/MMPAC/0/fiche___formation/&RH=FORDOM

  21. aureliatirmant says:

    merci :) !! Mais bizarrement je suis beaucoup plus motivée pour réaliser mes planches que faire ce mémoire… ^^ !!

    Ah cette passion quand elle nous tient, elle ne nous quitte pas !

  22. Mysteria says:

    Bonsoir…

    J’ai une forte passion pour l’écriture, et j’aimerai convertir mon prochain texte en BD.. mais comment faire si je ne sais pas du tout dessiner ?

    Est-ce que c’est réalisable malgré tout ou faut il s’appuyer obligatoirement sur un dessinateur ?

    • Salut! Je faisais une recherche sur Google pour me marrer (oui, j’aime perdre mon temps en futilités) avec mon pseudo, et là je tombe sur ça (vers la 5ème page environ, hohoho.)
      Et il se trouve que j’adore dessiner des BDs, plus tard, ça sera ça ou rien.
      Et du coup, ça m’a fortement intriguée X3

      Donc je suis prète à jeter un coup d’oeil sur ton texte, je sais pas, peut ètre qu’en fait ça me plaira pas du tout, ou peut ètre que c’est mes dessins qui ne te plairont pas, ou alors ils ne colleront pas avec ton texte (je suis résolument orientée humoristique avec influences mangasse) mais bon, qui ne tente rien n’a rien 8B

      En plus, je trouve que bosser avec quelqu’un d’autre au scénario, ça peut être super intéressant (même si je suis parfois feignasse, hm hm.)

      Voilà voilà! J’espère que tu repasseras par là, mais peut ètre qu’en fait tu as déjà trouvé quelqu’un, hoho.
      (yo te laisse l’adresse de mon blog)

  23. Tu veux faire de la BD. Tu ne sais pas dessiner. Tu ne veux pas de dessinateur. Est-ce possible ? Oui : soit tu apprends à dessiner, soit tu fais un roman photo.

  24. Mysteria says:

    Eh bien.. je suis prête à trouver un dessinateur, mais je n’en connais pas dans mon entourage..

  25. Ah oui, alors dans ce cas, il faut que tu en cherches au-delà de ton entourage. Ou alors que tu changes d’entourage.

  26. Mysteria says:

    Il existe des sites ou on peux trouver des dessinateurs qui cherche un projet ? Doit-on s’adresser a des maisons d’éditions ?

  27. Cherche sur les forums. Essaie sur http://www.superpouvoir.com, il y a beaucoup de desssinateurs pros et amateurs.

  28. Mysteria says:

    merci beaucoup, je vais aller voir cela tout de suite

  29. Djebbour says:

    svp je suis un scénariste ayant deux prix de scénrio l’un pour une fiction l’autre pour un doc .comment faire pour apprendre à écrire des scénario pour BD ?merci d’anance

  30. GREG says:

    Bonjour,

    Je viens de terminer l’écriture d’un scénario en 2 tomes, le synopsis est prêt, la présentation écrite des personnages est terminée.

    J’ai écrit le storyboard des 20 premières pages.

    Pensez-vous que cela suffise pour un envoi à une maison d’édition ou faut-il que je trouve un dessinateur qui encrera quelques planches pour proposer mon projet.

    Merci de d’avance
    GREG

  31. Ouais, trouve d’abord un dessinateur, c’est indispensable !

  32. daddy says:

    salut
    je suis entrain de realiser une bande dessinee,mais j aimerai savoir si on peut s inspirer de la facon de dessiner des autres dessinateurs,tout en inventant son histoire?

  33. Hugues says:

    Salut Ed.

    j’ai mis très (TRES) longtemps à réaliser que la solution pour faire quelque chose d’une histoire qui me trotte dans la tête est d’en faire une BD.
    j’ai essayé d’en faire un roman, mais mon imagination est très graphique, et je décrivais trop, ce qui rendait ma rédaction lourde et malhabile.

    ma crainte (et là c’est ton avis et ton expertise qui m’intéressent) c’est que si je cadre trop le dessinateur je vais le frustrer, et en même temps j’ai les scènes tellement claires dans ma tête que c’est moi qui serai frustré si je ne donne pas ces idées.

    et j’ai une autre question, plus générale : j’en suis encore à écrire le scenario (et il me reste beaucoup de boulot) ; est-ce qu’il vaut mieux commencer à chercher tôt, histoire de travailler ensemble, ou au contraire attendre le plus tard possible pour arriver avec un scenario fini ?

    merci d’avance de ton avis !

    hugues

  34. Salut Hugues, en réalité, ta priorité numéro 1, c’est l’éditeur.

    Bien sûr, il te faudra un dessinateur (un bon) avant de montrer ton travail à une maison d’édition, mais *avant même* de montrer quoi que ce soit, tu dois identifier ce “premier client”.

    En gros : chez qui comptes-tu faire éditer ton œuvre ? Tu peux opter pour plusieurs choix. Ensuite, en fonction de ce que tu as envie de faire, tu recrutes un dessinateur adapté à ton projet éditorial. Et tu fais le point avec lui.

    Une BD, c’est souvent un travail d’équipe. Il est donc parfois souhaitable d’attendre d’avoir l’équipe avant d’aller trop loin dans l’aventure.

  35. Hugues says:

    Salut Edmond !

    merci du conseil, je crois que je la direction est bien donnée.
    Je suis hyper-motivé et maintenant que je me suis décidé à me lancer dans l’aventure, j’ai du mal à faire autre chose :)
    (c’est dur de se retenir d’enrichir une fiche personnage ou de toucher à l’intrigue quand je suis au boulot…)

    C’est surtout incroyable comment mon imagination travaille maintenant toute seule (et à plein régime) au service de l’histoire, il suffisait de canaliser un peu !

    merci encore du conseil, et à bientôt pour de nouvelles questions !

    Hugues

  36. Bon courage pour la suite de l’aventure, alors. Et poste donc des planches, à l’occasion !

  37. Marine says:

    bonjour!
    étant fan de dessin et m’orientant plus particulièrement vers la BD, je me demandais comment procéder pour trouver un éditeur et ce qu’il fallait lui présenter concrètement pour avoir des chances de monter un projet de publication.
    merci
    Marine

  38. Première étape : tu dois définir quel type de BD tu veux réaliser. Ensuite, tu dois déterminer quels éditeurs sont le plus à même de publier le genre de BD que tu veux proposer. Enfin, quand tu as bien sélectionné tes cibles, tu montes un dossier de présentation et tu l’envoies aux directeurs de collection qui s’occupent des labels que tu vises.

    Une bonne idée pour commencer serait sans doute d’aller faire un tour sur le festival d’Angoulême, histoire de prendre la température de l’eau.

    Un dossier de présentation ? Il y a plein de manières de faire. Au minimum, c’est un pitch court (un paragraphe), deux planches BD (de préférence lettrées) et un synopsis du tome 1 (ou du premier arc narratif) sur une page. Après, tu peux en donner davantage : personnages, planches supplémentaires, couleur, note d’intention plus aboutie, etc.

  39. Marine says:

    merci beaucoup pour toutes ces infos, ça rend les choses plus claires ^^
    pour Angoulême, j’aimerais beaucoup y faire un tour, mais ce n’est pas à côté, et c’est difficile à concilier avec les cours en ce moment…
    sinon, j’ai déjà rédigé une BD en 2 tomes (le graphisme n’est pas vraiment aboutit puisqu’il est resté au stade du crayon papier), mais j’ai tout le scénario, et les personnages. je me demandais donc s’il était possible de présenter ce projet (avec les éléments que tu m’a conseillé) à un éditeur, avec pour objectif final de refaire cette BD “au propre” pour la publier. (car cette première BD me tient vraiment à coeur)
    encore merci pour ton aide.
    Marine

  40. Joseph says:

    vous êtes stupides!!!!!!!!!!

  41. Joseph says:

    vous n’avez pas de vie!!!!!!!!

  42. Oui, moi aussi, je t’aime, public.

    Fort.

  43. Nicolas says:

    salu, je commence ma carriere d’ecrivain et je suis en train de faire une fistoire (manga), je voudrais savoir si vous pourriez me donnez des conseil ?
    Merci si oui !!

  44. Nicolas says:

    C’est histoire !!
    pardon

    • Dommage, ça avait l’air bien, une fistoire. Je t’aurais conseillé d’y mettre du braculage. Bon, sinon, pour tes histoires, je te souhaite bon courage. Voici un premier conseil : soigne ton orthographe et ta conjugaison.

  45. [...] Comment écrire une planche BD ? Mai 2008 51 commentaires (celui-là, c’est vraiment *le* plus populaire) 3 [...]

  46. [...] Au découpage, c’est-à-dire à la réalisation du story-board de la planche, c’est Greg Capullo qui intervient ? Greg est un vieux de la vieille. Je l’ai découvert chez Marvel au début des années 90 sur Quasar, puis surtout dans X-Force où il a porté la jeune série à son meilleur niveau, avant de se faire embaucher par TMP pour reprendre Spawn pour lequel il fut tout simplement le meilleur dessinateur de toute la série. Pour la petite histoire, il a aussi créé The Creech chez Image, dont la deuxième série fut mon premier travail de traduction de comics pour Semic en 2001 ! [...]

  47. Lilyevans says:

    Bonjour,
    Une petite question: je suis encore mineure, est-ce qu’un dessinateur serait prêt à dessiner mon histoire? Si elle est publiée, puis-je rester anonyme?

Leave a Reply