Cinquième festival BD de Puteaux

Samedi 24 et dimanche 25 mai 2008, je suis en dédicace pour promouvoir l’euromanga ZEITNOT au festival de BD de Puteaux avec d’autres auteurs de la collection Shogun des Humanos.

Affiche festival BD Puteaux 2008

Une animation spéciale autour du jeu d’échecs est en cours de négociation. Je vous tiendrai au courant si ça se concrétise. Par ailleurs, j’ai pris la résolution de dessiner un minimum sur mes dédicaces, histoire de proposer quelque chose de plus sympa aux lecteurs qui font l’effort de venir me voir sur un salon.

Certes, je suis scénariste, mais bon, si je m’applique, je peux faire des dédicaces potables. J’en suis sûr. En tout cas… on sera vite fixés !

Zeitnot est le premier manga au monde consacré aux échecs. Pour en savoir plus, vous pouvez lire le billet qui lui est consacré sur ce blog.

  • Pingback: ZEITNOT : le premier manga sur les échecs est un manga français ! « En Français dans le Texte()

    • Joli visuel de couve. J’espère que ça va marcher pour toi. Ton blog est vraiment très instructif et didactique. Toujours un plaisir de s’y promener.

  • Salut Gilles, merci pour les compliments ! Alors… des nouvelles de l’Irlandaise ?

  • ….toujours pas revenu ?

  • Héhé… si, si. J’ai juste eu un gros coup de bourre dans le taff. Une très grosse traduction à rendre. Des scripts à préparer à l’avance. Des dossiers à monter. Tout ça au moment où j’avais le mariage de ma soeur et l’Euro 2008 à regarder.

    Maintenant, ça va, on peut considérer que les choses vont retourner à la normale, sachant que la saison des barbecs va quand même commencer d’un jour à l’autre.

    • pense un instant à tous les posteurs que tu laisses dans l’indécis quand aux notes sur leurs copies….à part ça je suis allé finalement jeter un coup d’oeil au premier tome de 30 jours et je comprends pourquoi ça a remporté un franc succès… c’est vraiment mérité, il paraît que Niles produit des films essentiellement s.f, c’est très interessant aussi tout ça…

      bon,
      tout le meilleur,cordialement,

      gismund

  • Je suis en train de finir les relectures, là. J’y suis presque.