Et si Superman tournait mal ?

Et si Superman tournait vraiment mal ? Et s’il tuait un par un ses petits copains de la Ligue de Justice ? Et aussi leurs familles ? Et s’il faisait disparaître un pays sous les flots ? Ce serait pas joli à voir. Mais en bon voyeurs que nous sommes, maintenant que l’idée est là, la curiosité nous pousse à continuer sur cette voie.

à la tienne, Chris !

Dans ce pauvre univers parallèle où Superman a changé de camp, comment les héros qui restent vont-ils pouvoir remettre le monde sur les rails ? Vont-il y arriver ? Ont-ils seulement une chance ? Après tout, certains États ont déjà commencer à abdiquer devant la toute puissance du Plutonien.Du Plutonien ? Oui. Je n’ai pas été tout à fait honnête quand je vous ai parlé de l’Homme d’Acier. Les événements dramatiques décrits plus haut ne se sont pas déroulés dans l’univers de DC Comics. Ni dans aucun des univers de l’éditeur, d’ailleurs. C’est l’indépendant Boom! Studios qui publie Irredeemable (Irrécupérable, en français), troisième volet d’une réflexion entamée par Mark Waid sur les super-héros.

Dans Kingdom Come, le scénariste traite de l’éthique des héros. Dans Empire, il s’attarde sur la disparition de l’héroïsme. Et donc, dans Irrécupérable, il se demande comment on passe du bien au mal. Comment un bon Samaritain comme le Plutonien peut devenir aussi méchant… ? Parce que ! Eh oui… parce que… on ne sait pas. On ne sait pas pourquoi. Enfin, on nous montre plein de petites raisons mais… est-ce que ces gouttes d’eau ont fini par mettre le feu aux poudres ? Je ne sais pas.

Je ne lis pas la série en V.O. donc j’ignore le développement ultérieur des aventures de nos héros qui luttent contre leur ancien modèle. De manière logique, si Superman devenait un super-vilain, qui serait le mieux placé pour sauver la Terre ? Lex Luthor, bien sûr. Lex Luthor et Batman. Dans l’univers du Plutonien, Qubic, une espèce de Tony Stark / Reed Richards / Bruce Wayne super intelligent fait partie du Paradigme (les Vengeurs ou la JLA du coin). Le rôle de Luthor est endossé par un certain Modeus, disparu au moment de l’histoire et donc recherché par le Paradigme. Modeus a-t-il pris la place de Qubic d’une façon ou d’une autre ? Est-ce lui qui dirige déjà les opérations pour affronter le Plutonien ? Ou bien Modeus et le Plutonien ont-ils échangé leurs esprits ? Est-ce ça que les robots-Modeus ont fini par comprendre ?

Beaucoup d’interrogations qu’il va falloir se mettre sous le coude en attendant la parution du tome 2. Une parution que j’attends avec impatience.

Le Plutonien a encore fisté un troupeau de hamsters, ce matin.

Irrécupérable t1 « Sans Retour » (éditions Delcourt), écrit par Mark Waid, dessiné par Peter Krause, colorisé par Andrew Dalhouse et traduit par Alex Nikolavitch.

  • Mince, je lis beaucoup d’avis positifs sur cette série, il faudrait que je trouve un moyen de la découvrir moi aussi…

    • Salut Yaneck,

      « Irrécupérable » est effectivement une très bonne série de super-héros qui développe un point de vue original sur le mythe du surhomme. Le deuxième tome vient de sortir en français aux éditions Delcourt.