Hal Jordan : Green Lantern II

Green Lantern

Héros du film qui sort cette semaine en France, le deuxième Green Lantern est considéré à la fois comme le plus grand champion des porteurs de l’anneau et comme leur plus grand cauchemar. Membre fondateur de la Ligue de Justice, Hal Jordan a sauvé le monde de nombreuses menaces intergalactiques, affrontant des super-vilains comme Sinestro.

Lorsque le Superman Cyborg détruisit sa ville de Coast City, il devint fou de chagrin et bascula dans la folie. Les Gardiens de l’Univers ne lui permettant pas de recréer son foyer, il les anéantit avec le Corps des Green Lantern, devenant ainsi la menace cosmique Parallax, identité sous laquelle il mourut.

Hal Jordan est devenu méchant... au secours !

Bien entendu, dans les comics, chez DC comme chez Marvel, on ne reste jamais décédé bien longtemps. C’est sous l’apparence du Spectre qu’Hal Jordan fit son grand retour, avant de reprendre tout simplement son rôle de Green Lantern. Aujourd’hui, c’est toujours lui qui remplit ce rôle, y compris au cinéma !

  • Décidément, les entre les « morts » et les « reboots », la cohérence éditoriale fait défaut chez Dc (comme chez Marvel.)
    On aurait pu se passer de cet épisode si c’était pour reconstituer le corps juste après !
    Hal Jordan, c’est le seul Green Lantern du Silver Age.
    Et c’était un régal quand Kane l’animait même en petit format, même en noir et blanc.

    • Nikolavitch l’explique très bien dans son bouquin : en continuant la publication d’un titre sur plusieurs décennies, on est obligé de secouer régulièrement le cocotier. Et quand tout le monde est tombé, on remet tout en place comme avant. Et on secoue…