TOURRIOL.COM

Préparation du conte

Le Chat Botté (illustration Denis Lapierre)

Selon Vladimir Propp, la structure d’un conte de fée se divise en plusieurs partie : la partie préparatoire (facultative, puisque certains contes s’en dispensent), le moment où l’intrigue se noue… et – justement – le dénouement ! La préparation, c’est la mise en place des éléments constitutifs du conte.

C'est du Propp !

La morphologie, c’est l’étude des formes. Le travail de Vladimir Propp a donc consisté à étudier non pas le contenu des contes folkloriques mais le contenant, c’est-à-dire la forme extérieure des contes. Leur structure globale.

Morsures : croquis de couve

Quelques croquis préparatoires d’Irene Diaz pour la couverture du premier tome de la BD « Morsures » aux éditions Kantik.

Will Eisner : les clés de la BD

Je viens de lire le deuxième tome des « Clés de la Bande Dessinée » par Will Eisner, sorti récemment aux éditions Delcourt. C’est un ouvrage de référence qui devrait figurer dans toutes les bibliothèques et surtout dans tous les CDI. Le propos du maître est limpide, accessible et formateur. C’est une bonne introduction à la réflexion sur la dramaturgie de l’art séquentiel.

Comment faire germer une idée de gag ?

Banc de touche

On me demande souvent d’où viennent les idées pour écrire une planche de BD d’humour. En bref : comment faire germer une idée de gag ? Je vais prendre un exemple tiré de « Banc de touche » pour mettre en évidence le processus créatif (qui n’est pas toujours le même mais dont certains éléments sont reproductibles).

Corps de pierre

Corps de pierre est un comic book de Joe Casey et Charlie Adlard aux éditions Delcourt (traduction de Nick Meylaender). Le dessinateur est surtout connu en France pour son travail sur la série de zombies Walking Dead (écrite par Robert Kirkman). Vétéran des comics américains, Joe Casey n’écrit pas ici sa première histoire avec l’artiste anglais. Ensemble, ils ont déjà pondu l’intriguant Codeflesh.

Écrire pour faire rire

Depuis la fin de l’année dernière, je me suis lancé dans un nouveau type d’exercice : le gag en une page. Au début, c’était pas évident. Mais il fallait bien que la BD « Banc de touche » soit prête avant la Coupe du Monde de Football donc j’ai dû apprendre à écrire des blagues.

Parler français, c’est résister

Vas-y, garçon-vache, dégaine.

Je trouve ça super d’être traducteur de comics, on est en première ligne pour lutter contre l’acculturation. Même si j’ai bien conscience qu’en participant à l’importation de la culture américaine sur le sol français, on est pareillement complices du système, à un autre niveau.

Et si Superman tournait mal ?

Et si Superman tournait vraiment mal ? Et s’il tuait un par un ses petits copains de la Ligue de Justice ? Et aussi leurs familles ? Et s’il faisait disparaître un pays sous les flots ? Ce serait pas joli à voir. Mais en bon voyeurs que nous sommes, maintenant que l’idée est là, la curiosité nous pousse à continuer sur cette voie.